Can bravery save the APS-C and MFT formats from 24X36 digital sensor format standardization?

Source: Wikipedia

Some recent announcements less spectacular may be more significant that we think, One of those is the forecasted new Panasonic GH camera that will be offered in 35mm sensor format. That future sight is not really pleasant for the APS-C and MFT perspectives on a long term. Actually only higher price point can prevent a strong (and fatal) migration to what it seems the new (!) digital sensor size standard of 24X36mm but already Nikon have clearly stated its intention to extend their camera line-up to less expensive models as it is also intended for their lenses.

So in my view it is a turning point for the traditional photo industry. The manufacturers can produce now bigger image sensors like the 24X36mm ones with virtually unbeatable characteristics especially   for low light sensibility and reduction in noise. Versatility is another important element in a sense that you need only one type of sensor to fulfill all different tasks. Adaptability is another factor but less revenant that many thinks in fact.

In reality the development of mirrorless cameras is just beginning in that future new standard. Many advancement in terms of design and feature will appear during the next 5 or 10 years to go. Obviously development ressources will be allowed mainly in that direction. For APS-C and MFT sensor format we may now see the last efforts to raffine theirs products for players like Panasonic, Olympus or Fujifilm.

With the introduction of 24X36mm mirrorless models from Nikon, Panasonic and Canon, Olympus is becoming the last player of smaller system size and we can understand that they will inevitably move in the upper direction if they want to survive and not be too marginalized, The APS-C and MFT format recent story was (and still is for a moment) an exciting time that many of us have participeted with enthusiasm and commitment but I can see now that we will one day or another adopt the (re)new 35mm standard.

Le format 24 X 36mm peut-il redevenir universel?

Source: Wikipedia

Tel est la question que certains se posent ou sous-entendent implicitement: le format 24 X 36mm de capteur qui est celui de l’ancien 135 (35mm) argentique, peut-il redevenir universel comme au temps du film traditionnel?

Plusieurs le souhaitent mais il y a des contraintes associés à ce choix et la plus grande est reliée aux dimensions des appareils photo numériques utilisant un capteur de 24 X 36mm approx. En effet la plupart des modèles sont imposants et lourds physiquement et il en est de même pour les objectifs destinés à ceux-ci. Bien sûr il y a des exceptions comme la série Leica M à mise au point manuelle et les boitiers Sony « sans-miroir ». Mais le fait demeure ces modèles sont ou bien onéreux (Leica) ou bien le parc optique ne correspond pas vraiment aux dimensions du boitier (Sony).

La question est de savoir si un manufacturier serait intéressé à provoquer une mutation du marché actuel dans cette direction. Chez Canon et Nikon certainement pas car la volonté n’existe tout simplement pas pour remettre en cause leur statut quo optique. Tout au plus quelques boitiers mirrorless feront leur apparition pour faire taire les critiques mais ils s’intègreront dans les séries existantes. Chez Fujifilm, Olympus et Panasonic, les choix sont déjà faits d’offrir des modèles compact spécialisés dans leur créneau en image fixe ou animée. Leur investissement en parc optique est déjà très avancé à cet égard.

Source: Ilford Photo

Alors que nous reste-t-il pour justifier l’universalité potentielle d’un format 24 X36mm approx. (appelé erronément Full Frame par les dogmatiques du format)? Peu de choses sinon une nostalgie longue à apaiser concernant l’ancien format 135 (35mm) argentique. Ce que je souhaite pour l’avenir est l’encouragement de l’effort des novateurs comme Fujifilm, Olympus et Panasonic et la lente mais inexorable extinction des majors aux pieds d’argile (dois-je mentionner leurs patronymes?) face à l’évolution de la techno-culture.

Reste la pseudo exigence de la qualité d’image mais est-ce bien un débat toujours pertinent aujourd’hui? J’en doute et j’en doute encore plus dans les prochaines années avec l’avancement des photo-capteurs numériques. De fait c’est un faux débat car tout capteur de dimensions supérieures donne nécessairement plus de définition que celui de plus petit format ce qui était vrai en argentine également.

Désolé mais le 24 X36mm approx. ne redeviendra pas un nouveau mini format photo-numérique universel, qu’on se le dise!