The Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERAThe Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro is not a new product but for many photographers, it is still a great favorite zoom lens considering its versatility, its quality image output and even its reduce size compare to its sibling into the 24X36mm sensor format (24-70mm F2.8, I won’t argue about the equivalent F-stop and its annoying debate).

True to say it is not a tiny or a pancake lens but for its focal length range it is a good compact optic especially if you combine it with a standard size MFT camera model. We know already many of the big advantages of using aa Olympus Pro series lens. Better construction, larger controls and grip, better quality selected glasses, constant aperture (most of the time), weather resistant (WR) protection, etc. But the Pro lenses are also larger, heavier and… more expensive. Usually their variable focal length latitude is narrowed compare to the standard Olympus zoom series counterparts. I am not a big fan of larger size lenses that can be intimidating for your subject by their lack of discretion. The only added credibility you can expect from other people when using this type (pro) of lenses usually came from persons without real knowledge of photography (especially press credential personal!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

The Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro is in fact an average zoom lens with a weight of 382g and a physical length of 84mm at its smallest setting. Its constant maximum aperture of F/2.8 is an usual standard for this kind of “pro” product.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAThe Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro is an impressive piece of glasses in particular if you apply the compactness standards of the m4/3 format. To properly use it you may need a camera model with a greater potential handle grip to be able to use it with confidence and comfort. But I must add that the lens is still usable without add-on grip. As a “Pro” design lens its primary destination is without a doubt the Olympus OM-D E-M1 (in both variations). With the OM-D E-M5 (original & Mark II) the optional vertical power grip will help you  in certain situations like in studio or for action shooting assignments. That can be said also when you are using the OM-D E-M10 (original, Mark II & III).

OLYMPUS DIGITAL CAMERAThe feeling of the 12-40mm F/2.8 lens reveals its high class all weather construction especially if you compare it with the kit zoom lenses such as the M.Zuiko 12-50mm or the diminutive M.Zuiko 14-42mm. Control rings for zooming and focusing are fairly larger and can be easily distinctive by the touch. On the spot manual focusing operation is possible by pulling the focus ring very conveniently (Manual Focus Clutch). We also appreciate that the lens hood is part of the included accessory packaged with the lens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOne of the big advantage of the M.Zuiko 12-40mm F/2.8 is surely its focal length variation starting with a real wide setting of 12mm (84 degrees of angle of view) up to an extended narrowed angle of view ( 30 degrees) at 40mm.You can consider as a short telephoto. At that point you get a magnification ratio of 1.5X compare to your naked eye. The Olympus M.Zuiko 40-150mm F2.8 Pro should be an excellent complement to the M.Zuiko 12-40mm F/2.8.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALike I have said earlier the bigger dimensions of “Pro” lenses can sometimes generating intimidating reactions from spontaneous subjects. It is a price to pay and you may have to earn the confidence of the people you want to photograph prior to the shooting itself. Even the non-initiated person in photography will be aware of the “pro” level of your photo taking device.

The performance of the Olympus M.Zuiko 12-40mm lens is on the upper lever flirting with the stellar performances seen on the prime (focal fix) lenses. It is a good substitute product to the 12mm, the 17mm, the 25mm and the 45mm prime lenses although all theses lens models offer a significant larger maximum aperture (F1.2, 1.8, 2.0) which support a better depth of field control.

The extended focal range of the M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro qualify it as a good urban and traveler optic to keep at hand more than on your case. And yes, it can be a good action lens.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

If you are looking for a basic “pro” zoom lens, the Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro will be a strong contender to fulfill the task. And the image results will speak by themselves.

(First Published in December 2016, Revised in May 2019)

Advertisements

L’Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro: le passe-partout du baladeur sérieux.

Dans nos rêves le plus fou on fantasme tous, ou la plupart d’entre nous, d’un objectif genre “canif suisse” qui saura répondre de toutes nos exigences photographiques, que ce soit qualité optique, construction à toute épreuve, souplesse d’utilisation, légèreté (mais pas trop), grande ouverture maximale, bonne réactivité, etc, etc. Bref c’est la grande utopie recherchée à un tarif très doux. Et comble de malheur surtout pour des raisons de contraintes techniques contradictoires, un tel phénomène reste l’apanage de la science fiction quoique on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve!

Pour le moment seul les compromis existent et sont accessibles. C’est le cas de l’objectif Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro qui répond à certains critères souvent mentionnés par les photographes. Son champs visuel particulièrement en position grand angulaire s’échelonne de 84 à  30 degrés ce qui le rend approprié à la photo de proximité du sujet tout en préservant l’aspect contextuel entourant celui-ci. Avec une construction tout-terrain ce modèle ne craint pas son usage dans des conditions adverses. Sa plus grande ouverture de F2.8 est constante sur toute la plage des distances focales disponibles. Sa bague d’ajustement du point focal (focus) permet de permuter directement de la mise au point automatique à sa position manuelle, une caractéristique exceptionnelle pour ce type d’objectif.

Selon certains blog-spécialistes nous touchons à la perfection de l’instrument optique mais dans les faits il s’agit d’un pas vers la bonne direction. Pour un utilisateur du format MFT ayant un appareil plutôt compact, ce 12-40mm F2.8 souffre un peu d’embonpoint qui peut par exemple donner à l’ensemble appareil-objectif un look “sonyesque” surtout quand il est combiné avec un modèle Olympus de la série Pen. D’autre part l’ouverture de F2.8 demeure dans la moyenne surtout si on la compare avec les grandes ouvertures maximales offertes par les optiques de focales fixes. Enfin, disons-le, la distance focale de 40mm, la plus longue de cet objectif-zoom Pro, laisse l’utilisateur un peu sur sa faim. Et bien que je salue l’effort d’Olympus d’inclure le pare-soleil dédié à l’achat du 12-40mm F2.8 et que celui-ci remplit adéquatement son mandat, cependant il est suggéré de le retirer complètement lors de l’utilisation du flash externe pour éviter son ombre projeté.

 

Il y a donc des compromis à choisir l’Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro mais c’est le lot de tous les modèles d’objectifs. De plus avec un objectif-zoom certaines contraintes de design, de construction et de … tarif rendent impossibles de réunir en un seul contenant des exigences en ce moment irréalistes.

Ce que fait bien cet Olympus 12-40mm F2.8, il le fait particulièrement très bien. La qualité de l’image qu’il contribue à générer reste au dessus de la moyenne et cela même à sa plus courte distance focale de 12mm. L’option automatique/manuelle de mise au point “à la volée” est une bénédiction pour ceux et celles qui veulent un contrôle accru et rapide du point focal sur le terrain. Combiné avec un modèle de la série OM-D d’Olympus ou encore de la série G et GH de Panasonic l’Olympus 12-40mm F2.8 vous proposera un ensemble en dimensions et poids assez équilibré surtout si vous ajoutez la poignée d’alimentation optionnelle offerte pour ces modèles.

L’Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro est le cadreur urbain par excellence. Malgré sa dimension appréciable c’est un objectif polyvalent très bien adapté à la photo contextuelle en milieu urbain. En offrant une variance focale de 12 à 40mm qui n’est pas extrême cela reste une optique prévisible comparativement à l’Olympus 7-14mm par exemple qui est beaucoup plus difficile à appréhender sur le terrain et ayant un champs visuel atypique de celui comparable à la zone de netteté de l’oeil humain. Même avec 84 degrés les proportions du sujet sont encore assez représentatives de la vision humaine dans la mesure ou on prend soin de sa position de prise de vue et sa distance auteur-sujet. À 40mm l’objectif fait office de petite normale un peu discriminante entre le sujet principal et son environnement. Avec sa polyvalence l’objectif Olympus 12-40mm F2.8 peut-il se substituer au grand-agulaire Olympus M.Zuiko 12mm F2.0 Premium? Ce 12mm à focale fixe garde l’avantage de son faible encombrement et de sa plus grande ouverture maximale à F2.0 mais il n’est pas qualifié comme une optique résistante aux intempéries et son tarif reste élevé. Et vous retrouverez une qualité de reproduction de l’image finale qui se rapproche sinon égale celle observée par une focale fixe de la série Premium d’Olympus. Associé avec un capteur de 16MP ou de 20MP les résultats sont tous aussi intéressants.

Si vous cherchez une certaine polyvalence sans compromis excessif au niveau de la qualité des résultats, l’Olympus M.Zuiko 12-40mm F2.8 Pro est certainement l’option la plus souple offerte au baladeur photographe.